L’avenir du captage de carbone se trouve peut-être dans cette boîte

Science & technology

L’idée est brillante sur le papier : capter les molécules de dioxyde de carbone émises par les centrales électriques alimentées au gaz avant qu’elles n’entrent dans l’atmosphère, tout en générant de l’énergie.

Si ce concept, connu sous le nom de captage de carbone, est simple, son exécution se révèle plus délicate.

Les piles à combustible pourraient-elles contribuer à réduire les émissions mondiales malgré les défis qu’il reste à relever ?

Tim Barckholtz, scientifique chez ExxonMobil en est convaincu. En collaboration avec FuelCell Energy, Tim et son équipe d’ExxonMobil étudient le potentiel des piles à combustible à une échelle de commercialisation pour capter les émissions de carbone. Le processus est prometteur parce que, à la différence d’autres technologies de captage du carbone, les piles à combustible pourraient capter les émissions des centrales alimentées au gaz naturel, tout en générant de l’énergie supplémentaire plutôt que de la consommer.

Pour en savoir plus et comprendre comment cela fonctionne, regardez la vidéo ci-dessous.

 

 

L’énergie est notre avenir, économisons-la !

You May Also Like

Explore More